Un mariage anglais, CLAIRE FULLER

 

 

 

 

 

 

Ingrid a 20 ans et des projets plein la tête quand elle rencontre Gil Coleman, professeur de littérature à l’université.
Faisant fi de son âge et de sa réputation de don Juan, elle l’épouse et s’installe dans sa maison en bord de mer.
Quinze ans et deux enfants plus tard, Ingrid doit faire face aux absences répétées de Gil, devenu écrivain à succès.
Un soir, elle décide d’écrire ce qu’elle n’arrive plus à lui dire, puis cache sa lettre dans un livre.

Ainsi commence une correspondance à sens unique où elle dévoile la vérité sur leur mariage, jusqu’à cette dernière lettre rédigée quelques heures à peine avant qu’elle ne disparaisse sans laisser de trace.

Traduit de l’anglais par Mathilde Bach.

Claire Fuller est née en 1967 à Oxfordshire en Angleterre. Son premier roman, Les Jours infinis, publié en 2015 chez Stock, a remporté le Desmond Elliott Prize et a été traduit dans quinze langues.
Sommaire
Date
Article examiné
Un mariage anglais CLAIRE FULLER
LE QUOTIDIEN JULIA
41star1star1star1stargray
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.