Psychanalyse des organisations, Gilles Arnaud, Pascal Fugier, Bénédicte Vidaillet

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage présente une synthèse critique des apports de la psychanalyse et de courants associés (socio-analyse, psychosociologie, sociologie clinique, socio-psychanalyse, psychodynamique, etc.) à l’étude du fonctionnement des organisations, depuis les premières découvertes freudiennes jusqu’aux recherches les plus récentes, en France et dans le monde.
Les travaux de psychanalyse organisationnelle ont fait avancer la théorisation sur la dynamique inconsciente des organisations et ont fourni des outils déterminants pour développer des processus de consultation ou d’intervention.
Mais ces apports, du fait notamment de l’éclatement des références, demeurent difficiles d’utilisation, tant du point de vue pédagogique (étudiants, enseignants) ou scientifique (chercheurs) que pratique (psychosociologues, consultants, managers des ressources humaines, etc.).

D’où le besoin d’un ouvrage de synthèse destiné à devenir une référence dans ce domaine en plein renouvellement (sociologie clinique, approche lacanienne…) qui s’est développé en France mais aussi dans d’autres pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Australie, etc.).

 

Bénédicte Vidaillet est psychanalyste et professeure agrégée des universités à l’université Paris Est Créteil, membre du Laboratoire IRG.
Ses travaux portent sur la subjectivité au travail, sur l’application de la théorie psychanalytique, notamment lacanienne, à l’étude des organisations, et sur les effets potentiellement aliénants ou émancipateurs des contextes de travail et des dispositifs organisationnels.
Gilles Arnaud est psychosociologue et professeur de psychologie des organisations à l’ESCP Europe, membre du Laboratoire d’excellence européen d’histoire et anthropologie des savoirs, des techniques et des croyances (Ecole pratique des hautes études) et chercheur associé au laboratoire de Changement social et politique (Université Paris 7 Denis Diderot).
Ses principaux travaux visent à appliquer la théorie psychanalytique à l’étude des organisations, du travail et de la vie professionnelle.
Pascal Fugier est sociologue et maître de conférences en sciences de l’éducation à l’université de Cergy-Pontoise, membre du laboratoire Ecole, mutations, apprentissages.
Il est impliqué dans l’essor d’une approche clinique et critique en sciences sociales.
Ses principaux champs d’étude et de recherche sont l’intervention sociale, le travail éducatif et l’épistémologie clinique.

Sommaire
Date
Article examiné
Psychanalyse des organisations : Théories cliniques, interventions – Gilles Arnaud, Pascal Fugier, Bénédicte Vidaillet
LE QUOTIDIEN JULIA
41star1star1star1stargray
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.