Baroque sarabande, Christiane Taubira

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Quoi que vous cherchiez à savoir ou à ressentir, à comprendre ou à percevoir, à saisir ou à entrevoir, quelque part un livre répond à votre quête.

En procurant plaisir, volupté, félicité.
Lire.

Toute l’énergie, la passion, le bien-être et le tourment d’une vie ardente. »

Ch. T.

 

Baroque sarabande.

Dans cet ouvrage passionnant, Christiane Taubira rend hommage aux livres et aux écrivains qui l’ont façonnée.

De son enfance à Cayenne – où les lectures des jeunes filles étaient sévèrement contrôlées – à aujourd’hui, les auteurs et leurs oeuvres défilent :

Aimé Césaire, Léon-Gontran Damas, Gabriel García Márquez, René Char, Yachar Kemal, Simone Weil, Toni Morrison, et tant d’autres…

Éveil de sa conscience sociale par les romans engagés, découverte de la force de renouvellement de la langue, relecture de l’histoire grâce à la pertinence de la littérature, convocation des auteurs au moment de ses grands discours politiques :

Christiane Taubira raconte tout ce qu’elle doit aux infinies ressources des livres.

Car la lecture, cette « vie ardente », n’est-elle pas le meilleur moyen de conquérir sa liberté ?

 

Ancienne garde des Sceaux, ministre de la Justice, Christiane Taubira est l’auteure de plusieurs livres dont L’esclavage raconté à ma fille et Murmures à la jeunesse.

Publicités
Sommaire
Date
Article examiné
Baroque sarabande, Christiane Taubira
LE QUOTIDIEN JULIA
51star1star1star1star1star