Le chasseur de lapins, Lars Kepler

Lorsque le ministre des Affaires étrangères est sauvagement assassiné au beau milieu d’ébats sadiques avec une prostituée, les autorités redoutent un acte terroriste.
Les premiers indices convergent en direction d’un homme incarcéré qui aurait des liens avec un réseau d’extrémistes.
La police décide alors de faire appel à l’inspecteur Joona Linna qui purge une peine de quatre ans dans une prison de haute sécurité, la couverture est idéale.
Il pourra approcher le prisonnier et tenter de lui soutirer des informations.
Mais le temps presse, le meurtrier n’en est qu’à ses débuts.
Des hommes influents tombent les uns après les autres dans des circonstances toujours plus sordides, et les crimes présentent la même troublante signature : juste avant de mourir, les victimes entendent un enfant chanter une comptine macabre sur dix petits lapins.
Plus angoissant que jamais, le nouvel opus de Lars Kepler est un thriller psychologique d’une efficacité redoutable.
Distillant la peur,
Le Chasseur de lapins tient, dès les premières pages, sa proie effarée dans la lumière éblouissante de son intrigue.

Il est alors déjà trop tard pour prendre la fuite…

 

Biographie de l’auteur

Lars Kepler est le pseudonyme du couple d’écrivains Alexander et Alexandra Ahndorih.
Actes Sud a déjà publié L’Hypnotiseur (2010), Le Pacte (2011), Incurables (2013), Le Marchand de sable (2014), Désaxé (2016) et Playground (2017).
Sommaire
Date
Article examiné
Le chasseur de lapins, Lars Kepler
LE QUOTIDIEN JULIA
51star1star1star1star1star
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.