«Je veux brûler tout mon temps» de François Jonquet

je veux bruler tout mon tempsamazon11

 

 

 

 

 

 

Valérie Lang avait 17 ans quand nous nous sommes rencontrés.

J’avais alors 23 ans.

Une amitié profonde est née, elle a duré trente ans, jusqu’à sa mort tragique.

Son charme, sa liberté, et même ses caprices m’ont séduit instantanément.

Elle aimait follement les êtres, son métier d’actrice, ses combats politiques : tout en elle témoignait d’une âme généreuse, et éprise d’absolu.

Elle me fit découvrir son monde, celui de son père Jack Lang, alors ministre de la Culture de François Mitterrand.

Et le revers de cette vie séduisante : la difficulté pour la fille d’un homme célèbre de trouver sa place. 

J’ai tenté d’écrire un livre à son image.

J’y ai rassemblé souvenirs, lettres, mails, écrits intimes de Valérie retrouvés ou confiés par sa famille et ses amis.

Alors que j’y travaillais, j’ai eu certains jours la sensation d’entendre son cœur battre.

« Écouter mon cœur c’est le travail de ma vie. Il n’y a que ça qui me passionne fondamentalement», a-t-elle écrit.

F.J

Auteur de récits, romans, monographies d’artistes, François Jonquet a été salué pour sa tentative de renouvellement du genre biographique.

Également critique d’art, il signe pour Artpress des portraits d’artistes.

 

Sommaire
Date
Article examiné
«Je veux brûler tout mon temps» de François Jonquet
LE QUOTIDIEN JULIA
51star1star1star1star1star
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.