«Les excès de la finance ou l’art de la prédation légalisée» de Pierre Rabhi et Juliette Duquesne

 

Les excès de la finance ou l'art de la prédation légaliséeamazon1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La crise boursière de 2008, phénomène sans précédent, a touché chacun d’entre nous.

Il apparaît essentiel d’expliquer les mécanismes qui ont conduit à ce chaos et bouleversé la vie des Français.

Les actuels choix et les orientations économiques sont une catastrophe pour une grande part de l’humanité et risquent, faute d’être maîtrisables, de n’épargner ni les humains, ni les ressources utiles, ni la nature.

Certes, des réformes ont été mises en place.

Mais sont-elles suffisantes pour éviter une nouvelle crise ?

Or, des solutions existent.

Une autre finance, plus solidaire et éthique, se développe quasi spontanément au sein de la société civile.

Elle est une alternative en mesure de pallier les défaillances d’un système dont l’échec apparaît année après année.

Sommaire
Date
Article examiné
«Les excès de la finance ou l’art de la prédation légalisée» de Pierre Rabhi et Juliette Duquesne
LE QUOTIDIEN JULIA
41star1star1star1stargray
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.