«Keila la Rouge» de Bashevis Singer

 

Isaac Bashevis SingerBouton-Acheter-FR

« À trente-deux ans, Yarmi comptait déjà quatre séjours à la prison de Pawiak pour vol – sa spécialité étant de forcer les serrures.

Il avait aussi été arrêté plusieurs fois pour traite des blanches.

À vingt-neuf ans, Keila la Rouge s’était successivement distinguée dans trois bordels, un rue Krochmalna, un rue Smocza et un rue Tomkes. »

Dans ce grand roman inédit, le conteur malicieux de la rue Krochmalna, le magicien des synagogues et des bordels, ressuscite le monde disparu de la culture yiddish, un monde de couleurs vives qui devint après la guerre un monde gris de cendres.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marie-Pierre Bay et Nicolas Castelnau-Bay

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.