«Mon autopsie» Jean-Louis Fournier

« Je suis mort. 

C’est pas le pire qui pouvait m’arriver. »

Jean-Louis Fournier s’est fait autopsié par la charmante Egoïne pour qu’on sache ce qu’il avait dans la tête, dans le coeur et dans le ventre.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.