«Femme à la mobylette» Jean-Luc Seigle

 

Abandonnée par tous avec ses trois enfants, Reine n’arrive plus à faire face.

Sa vie finit par ressembler à son jardin qui n’est plus qu’une décharge.

Son horizon paraît se boucher chaque jour davantage, alors qu’elle porte en elle tant de richesses.

Seul un miracle pourrait la sauver…

Et il seprésente sous la forme d’une mobylette bleue.

Cet engin des années 1960 lui apportera-t-il le bonheur qu’elle cherche dans tous les recoins de ce monde et, surtout, à quel prix ?

Jean-Luc Seigle dresse le portrait saisissant d’une femme ordinaire au bord du gouffre.

Ce faisant, c’est une partie de la France d’aujourd’hui qu’il dépeint, celle des laissés-pour-compte que la société en crise martyrise et oublie.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.