Publicités
Skip to content

«Le châle de Marie Curie» Deborah LEVY-BERTHERAT

 

Deux femmes partagent, le temps d’une nuit, une chambre d’hôpital.

L’une est kabyle et musulmane, l’autre française et  juive : tout les sépare sauf leurs cancers, qui sont les mêmes.

Au cours de la nuit, par les paroles et les silences, le passage des soignants et des proches, elles vont se découvrir, se rencontrer. 

Leurs histoires se tissent, leurs fantômes se croisent, comme celui de Marie Curie, qui hante l’hôpital. 

Est-on assez nu dans la maladie, assez dépouillé de tous ses masques, pour atteindre, au fond de soi-même et de l’autre, un noyau commun d’humanité ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :