Publicités
Skip to content

«DE FRINGUES, DE MUSIQUE ET DE MECS» de Viv Albertine

Viv Albertineamazon1

 

Itinéraire d’une véritable enfant du rock, l’autobiographie de Viv Albertine revient sur sa carrière de guitariste dans l’un des tout premiers groupes de punk exclusivement féminin Outre-manche, The Slits.
Évocation candide et franche d’un mouvement musical et social qui allait changer l’histoire de la musique, De fringues, de musique et de mecs regorge d’anecdotes sur les Clash, les Sex Pistols, Vivienne Westwood, Johnny Thunders et tant d’autres.
Mais ce serait minimiser ce livre féroce et attachant que de le limiter à un énième document rock, car le propos de Viv Albertine va bien plus loin.
En retraçant sans tabou ni biais son parcours de gamine de la classe moyenne anglaise des années 70 fascinée par la scène musicale et bien décidée à y faire entrer les filles, puis de jeune femme embarquée dans un mouvement aux excès et au nihilisme affichés, et enfin de femme confrontée au grand vide post-punk qui tente de survivre aux excès, à la maladie, et à l’ennui d’une vie rangée, Viv Albertine livre un texte brûlant d’honnêteté et d’engagement.
Choquant parfois, brutalement émouvant par moments et toujours drôle, ce livre est une ode aux femmes, un texte féministe qui regarde en face ce qu’il en a coûté – et ce qu’il en coûte encore – d’être une femme, d’être irrévérencieuse, et d’être têtue au point de croire à son destin.

 

Biographie de l’auteur

Viv Albertine est une musicienne et parolière britannique, figure du mouvement punk auquel elle participa activement avec son groupe, The Slits. Dans les années 80, elle mène également une carrière de productrice et de réalisatrice. Après 25 ans de silence, elle remonte sur scène avec un album solo, en 2012. Elle vit aujourd’hui à Londres où elle se consacre à la musique et à l’écriture.
amazon1
Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :