«Ma petite poésie ne connaît pas la crise» JEAN-PIERRE VERHEGGEN

JEAN-PIERRE VERHEGGENamazon1

On râle, on bougonne, on ronchonne, on a ses manies, on «vieusit» mais, petit à petit, on se convainc qu’on peut rire de tout – y compris à gorge déployée ! – à condition toutefois de ne pas avaler son dentier ! Bref ! Avec humour et autodérision, insolence et truculence, on se dit que – poétiquement parlant! : «Tout va très bien madame la Marcrise ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.