Skip to content
Publicités

«Les inséparables» de Stuart Nadler

Après Un été à Bluepoint, son premier roman, Stuart Nadler poursuit l’exploration des liens familiaux en s’attachant à trois générations de femmes qui vivent un moment charnière de leur existence.

Boston, de nos jours.

Avec la mort de son mari, Henrietta Olyphant, a tout perdu.

Confrontée à de sérieuses difficultés financières, elle accepte à contrecoeur que soit réédité le roman osé qu’elle a publié dans sa jeunesse : Les Inséparables.

Jugé trash à l’époque, il est devenu culte mais a valu à son auteur, féministe engagée et universitaire accomplie, d’être rejetée par ses pairs.

Au même moment, Oona, sa fille, brillante chirurgienne de quarante ans, débarque chez elle après avoir quitté son mari.

Sans savoir que Lydia, sa propre fille âgée de quinze ans, vit un cauchemar depuis que circule une photo d’elle dénudée dans son prestigieux pensionnat…

Bientôt réunies, toutes trois devront faire face à leurs désirs, à leurs contradictions et à leurs tabous.

Notre famille détermine-t-elle notre destinée ?

Comment devient-on femme ?

Incisif, brillant et d’un humour digne de Woody Allen, un roman très contemporain dans lequel on retrouve le talent éblouissant de Stuart Nadler pour disséquer la psychologie humaine et ses complexités.

Distingué en 2012 par la National Book Foundation comme l’un des cinq meilleurs écrivains de sa génération, Stuart Nadler est l’auteur d’un recueil de nouvelles, Le Livre de la vie (Albin Michel, 2013), et d’un roman, Un été à Bluepoint (Albin Michel, 2015), unanimement salués par la presse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :