Skip to content
Publicités

«Faubourg des minuscules» Edouard Bernadac

«Faubourg des minuscules» Edouard Bernadacamazon1

Paris, été 1944 : le cœur de la capitale bat au rythme de l’Occupation allemande.

Juan Vega, un Catalan ayant fui le franquisme, y mène malgré tout une existence paisible, se tenant à l’écart de toute revendication.

Mais lorsqu’il s’éprend d’une ravissante jeune femme qui travaille au Chabanais, la « Rolls des bordels » fréquenté par des SS et autres collabos, sa tranquillité semble sur le point de s’envoler.

De fil en aiguille, il est chargé d’aider le célèbre dramaturge Gilles de Rieu, ivre mort, à rentrer chez lui.

Quelques jours plus tard, un voisin imprimeur trempant dans la résistance le convainc d’aller voler la Remington de l’écrivain. Opportuniste, Juan Vega s’empare par la même occasion d’un manuscrit qui le rendra célèbre…

Affaires à suivre !

Avec Faubourg des minuscules, Édouard Bernadac nous entraine dans une évocation du Paris à la veille de la Libération, entre marché noir, réseaux clandestins et bordel pour miliciens.

Le lecteur suit avec gourmandise les déambulations de cet anti-héros, résistant malgré lui, pris entre histoire d’amour, vocation théâtrale et dilemmes moraux, et se retrouve embarqué dans un imbroglio digne d’un vaudeville, peuplé de personnages truculents.

Écrivain et scénariste, Édouard Bernadac a notamment créé la première série policière française se déroulant dans le milieu carcéral.

Il a publié, entre autres, Ixxaun, Ramsay, 2000, prix Gironde, Cantique des Ténèbres, Baleine Noire, 2010 et Violante, Prisma, 2014.

amazon1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :