Skip to content
Publicités

«Vadim, le plaisir sans remords» Clément Ghys

«Vadim, le plaisir sans remords» Clément Ghysamazon1

Le nom de Roger Vadim est associé à des films, Et Dieu créa…la femme, Les Liaisons dangereuses 1960 ou Barbarella, et surtout à des actrices, Brigitte Bardot, Catherine Deneuve, Jane Fonda…

Ces femmes, il les a aimées et propulsées vers la célébrité.

Avec elles, le réalisateur a choqué la morale de l’Europe de l’après-guerre, ouvert la voie à la Nouvelle Vague, incarné une dolce vita à la française et imaginé un érotisme populaire aujourd’hui suranné.

De l’effervescence de Saint-Germain-des-Prés aux plages de Saint-Tropez, des plateaux de tournage romains à Malibu, Vadim s’est inventé un destin avec désinvolture, croisant Brando, Sagan, Mitterrand, Godard, Warhol…

Clément Ghys raconte ce personnage romanesque né en 1928, mort en 2000.

Avec un regard contemporain, il interroge notre nostalgie pour une époque où le plaisir se vivait sans remords.

Un portrait intime.

amazon1

Publicités

Un commentaire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :