Publicités
Skip to content

«Le Pays de l’innocence» de Frédéric Mitterrand

« Mon oncle François, entièrement tourné vers l’action et la conquête du pouvoir, a rarement évoqué son enfance.

Elle n’apparaît que par bribes dans les livres qui lui ont été consacrés.

On retient généralement qu’elle fut heureuse et qu’il en retira les ressources indispensables pour mener cette carrière éclatante dont même ses contempteurs les plus acharnés reconnaissent l’obstination et la puissance mystérieuse.

Mon père, son aîné d’un an, évoquait souvent leurs premières années, avec un réel talent de conteur qui faisait revivre une famille inconnue de moi, des histoires anciennes et un cadre de vie provincial et suranné.

En m’appuyant sur le souvenir de ces récits, j’ai cherché à reconstituer l’enfance de François, à partager ses premières affections et ses chagrins, ses émotions et ses ambitions.

J’en ai conçu une profonde nostalgie pour ce pays de l’innocence qui fut celui de sa prime jeunesse. »

Agrémenté d’une centaine de photos inédites, Le Pays de l’innocencereprend, en l’enrichissant, le texte écrit par Frédéric Mitterrand pour son documentaire du même nom, diffusé en 2017 par La Chaîne Parlementaire – Assemblée nationale.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :