BIEN DES CIELS AU DESSUS DU SEPTIÈMEamazon1

Eva, Lou, Casper, Elsie, Jos forment un quintuor de narrateurs aux questionnements universels.

Eva et Elsie sont deux sœurs que tout oppose.

L’aînée, mère de famille bien dans sa peau et réaliste, aime Casper, un artiste sensible qui est fou d’elle, mais n’ose pas quitter son mari.

Eva, la cadette, se trouve nulle et préfère se consacrer aux autres plutôt qu’à elle- même.

Lou, sa malicieuse nièce de 12 ans, la trouve pourtant « super chouette ».

Tandis que Jos, leur père et grand-père, se noie dans l’alcool de peur de regarder la vie en face.

Les cinq protagonistes dévoilent alors une vérité troublante : il est souvent plus difficile de vivre avec soi-même qu’avec ses semblables.

Leurs histoires sont faites de complications dérisoires, de secrets trop lourds à porter et de bonheurs inattendus.

Plaisirs minuscules saisis au vol, cœurs prêts à éclater, Bien des ciels au-dessus du septième capte la poésie du quotidien et restitue l’essence des relations humaines.

Une comédie dramatique à la sincérité désarmante.

Née en 1973 à Turnhout, en Belgique, Griet Op de Beeck a donné pendant dix ans des cours de théâtre.

Elle est aujourd’hui chroniqueuse pour De Morgen.

Bien des ciels au-dessus du septième, son premier roman, a reçu en 2013 le Prix Bronze Owl Audience et a été adapté au cinéma par Jan Matthys.

Son succès phénoménal a immédiatement propulsé l’auteure au premier rang des lettres flamandes.

amazon1

Publicités

Rédigé par Le Quotidien Julia

Le Quotidien Julia est un webmagazine culturel ouvert sur le monde.

Laisser un commentaire