Skip to content
Publicités

«Soledad» de María DUEÑAS

Mexique, fin du XIXe siècle.

Pugnace et brillant, le très charismatique Mauro Larrea a tout conquis à la force du poignet.

Lui, le mineur de fond, est devenu un riche propriétaire, très courtisé par la grande bourgeoisie de la capitale.

Mais des placements trop audacieux puis la guerre de Sécession aux États-Unis le ruinent.

Pour se refaire, Mauro quitte son pays pour Cuba, l’île de tous les possibles, ou des fortunes se font et se défont en un jour.

À la suite d’un pari dément, il devient le maître d’une vaste propriété vinicole en Andalousie.

Il n’a aucune idée de ce qu’est le vin de Jerez, ni de ce qu’il représente.

Lui, ce qu’il veut, c’est vendre le domaine et rentrer chez lui les poches pleines.

Quelle innocence !

Car à Jerez de la Frontera, Mauro rencontre la séduisante Soledad Montalvo.

Compromise dans une sale affaire, elle lui demande de l’aide.

Mais Soledad ment, cache des secrets, entraîne Mauro dans des jeux troubles.

Pour la première fois de sa vie, ce mineur rompu à toutes les ruses, couturé par mille batailles, croise une femme qui a toujours plusieurs coups d’avance sur lui.

Du Mexique à La Havane, des Antilles à l’Andalousie, un grand roman d’aventures, de vengeance et d’amour.

Par l’auteur de L’Espionne de Tanger, vendu à plus d’un million d’exemplaires à travers le monde. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :