Publicités
Skip to content

«Et pourtant, tu étais ma maman» de Catherine Barneron

tu étais ma mamanamazon1

Bien qu’heureuse chez son parrain et sa marraine, Cathy rêve de connaître ses vrais parents.

À six ans, à la sortie de l’école, une femme qui se présente comme étant sa mère l’emmène chez elle.

Cathy ne peut croire au miracle que quelques heures car, dès l’arrivée dans sa nouvelle maison, l’enfer commence pour elle.

Pendant six années, elle sera humiliée, torturée mentalement et physiquement.

Esclave de sa mère et de ses frères et soeurs, jouet sexuel du compagnon de sa mère, elle n’a d’autre choix que de se taire.

Elle devra sa survie à la Ddass, qui la place à l’âge de douze ans.

Adulte, Cathy a décidé de briser le silence.

Elle est retournée sur les lieux de ses années d’enfance, afi n de résoudre l’énigme de sa naissance.

Récit d’une enfance humiliée, ce témoignage vrai et bouleversant est une leçon de courage.

Et un cri pour demander justice.

amazon1

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :