https://www.amazon.fr/gp/product/2221197364/ref=as_li_qf_sp_asin_il_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=6746&creativeASIN=2221197364&linkCode=as2&tag=ym0e-21

 

Lorsqu’il a déclaré en mars 2016, à propos des actes de pédophilie révélés au sein de l’Église,  » Grâce à Dieu, c’est prescrit « , le cardinal Barbarin a jeté le trouble et suscité une vive controverse qui n’est jamais retombée.

Le primat des Gaules est au sommet de son influence et de son rayonnement, considéré comme un possible papabile, quand il doit faire face à ce scandale sexuel dans lequel se trouvent impliqués des prêtres de son diocèse, dont certains ont été trop longtemps protégés par leur institution.

Après avoir donné l’impression de vouloir classer un peu vite ces différents dossiers, monseigneur Barbarin devient la cible de toutes les critiques. Il est attaqué d’autant plus fortement qu’il a pris la tête en 2013, de manière ouverte et virulente, des manifestations contre le mariage pour tous au nom de la morale chrétienne.

Marie-Christine Tabet dévoile les liens établis par le cardinal lyonnais entre les milieux conservateurs, la fraction identitaire des traditionalistes et la communauté catholique, mais aussi les protections et relais parfois politiques dont il a bénéficié depuis le début de son ascension.

En enquêtant sur son itinéraire et ses engagements, elle révèle le véritable visage d’un prince de l’Église pris au piège de ses propres contradictions.

 

Publicités

Rédigé par Le Quotidien Julia

Le Quotidien Julia est un webmagazine culturel ouvert sur le monde.

Laisser un commentaire