Publicités
Skip to content

«Une famille juive du temps de l’exode» d’Anny Bloch

une-famille-juive-du-temps-de-lexode-danny-bloch

L’exode, juin 1940.

Yvonne Dockès n’a pas vingt ans.

Avec ses parents, elle quitte les Vosges pour rejoindre Nîmes dans le Sud de la France.

Tous trois voyagent dans leur Citroën, atteignent la Haute Loire et s’arrêtent à Saugues.

Pour Yvonne et sa famille, cet arrêt dû au hasard, imposé par la débâcle, dure trois mois, de juin à septembre 1940.

Yvonne écrit alors 150 recettes d’une écriture dense et régulière dans un petit carnet.

Celui-ci va l’accompagner tout au long de de son existence, un repère, un guide.

Dans l’exil, la mémoire des nourritures familiales reste un ancrage face au désarroi et à la faim. Entre cuisine juive et autres inspirations, nous entrons dans le récit de familles juives ouvertes sur le monde, transportant leur histoire sans dénégation, ni enfermement.

Une approche historique sur les années 1940-1944 et la cuisine de guerre, une approche anthropologique sur les rites et les savoir-faire au féminin.

Cet ouvrage porte sur les savoirs et saveurs au féminin.

Il se veut l’expression d’un judaïsme ouvert à l’autre, en phase avec la société qui l’entoure, celui des années d’avant-guerre d’Alsace et de Lorraine.

Il veut faire mémoire des modes de vie plus anciens pour qu’on ne les oublie pas et permet de mieux percevoir de quelle pâte la génération de nos parents et grands-parents était faite…

A travers le chaos, la guerre et la Résistance.

 

Anny Bloch-Raymond est socio-anthropologue, Docteur en sciences sociales bilingue. Ouvrage publié Des berges du Rhin aux rives du Mississippi-Histoire et récits des migrants juifs , Michel Houdiard, 2009.
amazon
Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :