Publicités
Skip to content

«La nuit : Vivre sans témoin» de Michaël Foessel

 

«La nuit, les hommes veillent pour ne plus être surveillés.»
La loi de la nuit se décline suivant une grande variété de situations : festives ou angoissées, solitaires ou politiques.
Consentir à la nuit, c’est accepter de se soumettre aux expériences singulières qu’elle seule rend possibles.
Bonne ou mauvaise, intime et sensible, elle ouvre un espace où il devient possible de vivre sans témoin.
Au fil des pages, le lecteur s’apercevra qu’il peut être minuit à midi, et que les expériences nocturnes contribuent à montrer les choses sous un nouveau jour.

Une réflexion sur la nuit, qui abrite des expériences philosophiques.

Point de départ, limite de la pensée, le savoir nocturne prémunit contre les lumières crues et les lucidités prématurées.

Intime et sensible, la nuit ouvre un espace pour vivre sans témoin.

amazon

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :