«La Cité des miroirs» de Justin CRONIN et Dominique HAAS

En 122 apr. V., soit 122 ans après l’apparition en Amérique du Nord d’un virus qui a décimé la population, la vie semble reprendre ses droits.

Ce virus, à la suite d’une expérience gouvernementale, a été inoculé à douze personnes, qui, transformées en monstres assoiffés de sang, ont propagé le mal.

Mais quelques poches de population ont réussi à combattre et à éliminer les Douze, mettant un terme à un siècle de terrifiantes ténèbres.

Les survivants sortent de derrière leurs hauts murs, déterminés à reconstruire leur société, et osent désormais rêver d’un futur meilleur.

Mais est-ce la fin du cauchemar ou une simple accalmie avant le déchaînement d’autres forces obscures ?

Loin d’eux, dans une métropole à l’agonie, le Zéro attend.

Le Premier.

Le père des Douze.

L’angoisse qui a brisé sa vie humaine le hante, et la haine qu’a engendrée sa transformation le brûle.

Seule pourrait l’apaiser la mort d’Amy – le dernier espoir de l’Humanité, La Fille de nulle part – qui a grandi pour se dresser contre lui.

Une ultime fois, la lumière et l’ombre vont s’affronter.

Amy et ses amis iront au-devant de leur destin.

Cette épopée postapocalyptique conclut avec maestria la trilogie du Passage.

Plébiscitée par la critique, numéro un sur les listes des meilleures ventes aux États-Unis et en Angleterre dès sa sortie, La Cité des Miroirs est publiée dans plus de trente pays.

 » Justin Cronin, le nouveau King. «  Le Parisien. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s