Skip to content
Publicités

«Le fou du roi» de Mahi Binebine

 

« Je suis né dans une famille shakespearienne. 

Entre un père courtisan du roi pendant quarante ans et un frère banni dans une geôle du sud.

Il faut imaginer un palais royal effrayant et fascinant, où le favori peut être châtié pour rien, où les jalousies s’attisent quand la nuit tombe.

Un conteur d’histoires sait que le pouvoir est d’un côté de la porte, et la liberté de l’autre.

Car, pour rester au service de Sa Majesté, mon père a renoncé à sa femme et ses enfants.

Il a abandonné mon frère à ses fantômes.

Son fils, mon frère, dont l’absence a hanté vingt ans ma famille.

Quelles sont les raisons du « fou » et celles du père ?

Destin terriblement solitaire, esclavage consenti…

Tout est-il dérisoire en ce bas monde ?

Mon père avait un étrange goût de la vie.

Cela fait des années que je cherche à le raconter.

Cette histoire, je vous la soumets, elle a la fantaisie du conte lointain et la gravité d’un drame humain. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :