Publicités
Skip to content

«Le fascisme islamique» d’Hamed Abdel-Samad

 

L’intellectuel allemand d’origine égyptienne Hamed Abdel-Samad introduit sa réflexion sur les sources de l’islam politique par un rappel du contexte historique : l’islamisme des Frères Musulmans s’est développé en Egypte au même moment que le fascisme en Italie et le national-socialisme en Allemagne. Il ne s’agit pas d’une simple coïncidence chronologique.

Selon l’analyse implacable de l’auteur, les principes fondateurs de l’islam politique et les étapes de son établissement dans la péninsule arabique prouvent que l’idéologie fascisante y est présente dès le premier jour.

Le « fascislamisme » n’est pas une figure de style, mais une réalité historique.

L’islamisme radical n’est pas la trahison ou la perversion récente d’une religion immaculée, mais la tare originelle de sa traduction dans le champ politique.

La foi musulmane individuelle est innocente, mais le pouvoir islamique est coupable.

Une contribution majeure – et provocante – au débat qui divise actuellement l’Occident.

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :