Publicités
Skip to content

«Biologie et le sens de la « mal a dit » » de Gérard ATHIAS

biologie-et-le-sens-de-la-%22mal-a-dit%22-de-gerard-athias

Gérard ATHIAS a décidé de publier ses cours et séminaires dans leur intégralité (3 tomes) pour rendre accessible la connaissance de la biologie.

Son but est de proposer au plus grand nombre cet enseignement, pour permettre à chacun de faire des choix, Gérard ATHIAS propose une alliance médicale et une « réflexion thérapeutique écologique ». 

L’auteur considère que toutes les maladies sont l’expression d’un conflit. Selon lui, la maladie est un réflexe de survie, une adaptation physiologique au stress. 

La maladie dans cette optique biologique aurait un sens. Ainsi la maladie demande à être comprise et l’auteur vous propose d’apprendre à l’interpréter. 

Dans cette conception, le symptôme peut être lu comme un symbole et sa guérison tient à son interprétation. C’est en entrant dans la physiologie et la physiopathologie, que l’interprétation devient « biologique ». En en recherchant le sens, elle permet de dire et donc de comprendre. La parole est alors le véhicule privilégié de la guérison. 

Le symptôme et la maladie demandent à être interprétés et compris. 

La maladie indique quelque chose qui est caché, dissimulé dans l’arbre généalogique. Elle révèle une histoire familiale. Pour notre survie « il » nous est envoyé un programme d’adaptation à une situation émotionnelle inachevée vécue par un ancêtre. 

La maladie est une information, un enseignement, une écoute intérieure. Réconcilier le corps et l’âme, c’est apprendre à se réparer. 

Ce travail d’exploration devient révélateur de conscience, un dialogue avec son être intérieur enfoui au plus profond nos cellules. 

« Tout le monde ment sauf, le symptôme »

amazon

 

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :