«Trois ex» de RÉGINE DETAMBEL

trois-ex-de-regine-detambel

Créateur tourmenté et orgueilleux, August Strindberg se maria trois fois – trois unions ratées, terribles et destructrices, empoisonnées par la jalousie et la paranoïa, puis com pliquées par la pauvreté et un fort penchant pour l’absinthe. Faisant payer à ses épouses le prix de son impécu nio sité, Strindberg fit de la vie conjugale un véritable enfer, et y puisa une inspiration féroce, se vengeant à coups d’œuvres nourries d’une joie dévastatrice. Son ascension littéraire, la reconnaissance de ses pairs, son talent éclatant à la face du monde, rien ne suffit pourtant à le guérir de cette misogynie dévorante.

Trois ex est un porte-voix offert à ces épouses aux ailes brûlées, qui relatent à tour de rôle les bonheurs et les drames de leur mariage avec le monstre sacré. Se glissant dans la peau de chacune d’elles, leur confiant les rênes de son récit, Régine Detambel incarne avec une intensité rare les emportements d’un écorché qui, parmi les premiers, mit à nu sur scène l’indocilité du désir… et les affres de la vie à deux.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.