Publicités
Skip to content

«La chambre à récits» de Michael Paterniti

41j9vb5n7l

Dans le hameau médiéval de Guzmán (en Castille,80 habitants), l’on se réunit depuis des siècles dans la « Chambre à récits », une pièce étroite, creusée dans le calcaire, où se partagent les histoires et le vin du pays. Si Michael Paterniti débarque un jour dans ce village, avec sa petite famille, c’est parce qu’on y produit un fromage de légende : le Páramo de Guzmán, qui est paraît-il le meilleur et le plus cher au monde. Il va y rencontrer le maître-artisan en personne, un génie volubile et magnétique, un homme au cœur brisé qui se nomme Ambrosio. Ce que Paterniti découvre à Guzmán ne ressemble en rien à la fable idyllique, au petit conte pour amateurs de slow food qu’il s’était imaginé. Ragots, jalousies, passions terrifiantes, le village révèle peu à peu tous ses secrets (hormis celui de son fromage) et l’auteur se retrouve embarqué dans les intrigues, impliqué même. Et puisqu’il est bientôt question de préparatifs d’un assassinat…

Journaliste, essayiste, Michael Paterniti est l’auteur de plusieurs bestsellers, dont Driving Mr. Albert et La Chambre à récits, élu meilleur livre de l’année par diffé- rents journaux américains. Il publie régulièrement de longs reportages littéraires dans The New York Times Magazine, National Geographic, Harper’s, Outside, Esquire et GQ. Il a créé une école de storytelling (mise en récit) pour enfants à Portland, dans le Maine, où il vit avec sa femme et ses trois enfants.

amazon

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :