Publicités
Skip to content

«La convergence des consciences» de Pierre Rabhi

Au fil des mots de sa vie, Pierre Rabhi nous éclaire sur les racines de son insurrection contre la modernité sans âme, sur son appel à “prendre conscience de notre inconscience” écologique et sur sa conviction qu’il ne peut y avoir de changement de société sans changement humain ni convergence des consciences…

cache_59265293L’ ouvrage : 

Figure du sage appelant à l’ « insurrection des consciences » et au refus de toute aliénation consumériste, Pierre Rabhi est aujourd’hui le chantre de la sobriété librement consentie. Servis par un indéniable sens de la formule, ses appels à la modération et au respect de la terre emportent une adhésion considérable. Devenu un porte-parole de l’agroécologie pensée comme une éthique de vie mais aussi un philosophe du changement de paradigme, il ne s’était cependant jusqu’alors jamais exprimé sur nombre de sujets touchant autant à sa biographie et à son expérience qu’à son regard sur le monde et l’histoire.
Nostalgie, peur et amour, violence, hospitalité et migration, libéralisme, démocratie et politique, Sahara, Europe et Israël, Krishnamurti, Albert Einstein et René Dumont, Shoah, guerre de 1914 et « Marseillaise », OGM et privatisation du vivant figurent parmi les thèmes abordés « en toute liberté ». Cet abécédaire intime vient à point pour éclairer les racines de sa propre « insurrection » et de son intime conviction : en nous changeant nous-mêmes, nous pouvons changer le monde.

L’ auteur : 

Philosophe agroécologiste de réputation internationale et fondateur de nombreuses associations non gouvernementales, Pierre Rabhi est l’auteur de plusieurs livres parmi lesquels Manifeste pour la Terre et l’Humanisme (Actes Sud, 2008), Vers la sobriété heureuse (Actes Sud, 2010), Éloge du génie créateur de la société civile (Actes Sud, 2011), La Puissance de la modération (Hozhoni, 2015).

Publicités

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :