Brève histoire des choses de Jacques-André Bertrand

On a envie de le lire jusqu’au bout. Avec son sens aigu de l’observation, sa plume humoristique et pleine de saveur, l’auteur nous décrit des choses qui nous entourent comme le parapluie, l’ordinateur, les cadenas, le savon, le chapeau, la perceuse, l’ascenseur, etc. La similitude des choses entre l’Homme et l’objet et démontre que parfois l’objet donne une certaine importance à l’homme :

« C’est le chapeau qui fait l’Homme. Qui sait si, sans son petit chapeau, Napoleone Buonaparte ne serait pas resté simple lieutenant d’artillerie ? » .

Il nous fait aussi comprendre que toute chose à une histoire, il nous parle de parité et de la tolérance…

Extrait :

« Inexorablement, l’Homme et le savon vont en diminuant. Ils moussent de moins en moins. Ils deviennent tout mous. Ou alors ils sèchent. Ils prennent des rides. Ils se fendillent. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s